PREPARATION A LA SAISON CYCLONIQUE

PREPARATION A LA SAISON CYCLONIQUE

• Cherchez à savoir si votre maison se trouve dans une zone à risque d’inondation, d’éboulement ou de glissement de terrain. • Cherchez à connaitre la liste des refuges prévus dans votre zone et leur localisation exacte. • Vérifiez l’état de votre toiture et de vos portes et fenêtres. Consolidez-les. • Coupez les branches d’arbres passant au-dessus de votre toit et des câbles électriques proches de votre maison, pour éviter les dégâts qu’ils peuvent causer en cas d’orage. • Préparez une trousse d’urgence et un jeu d’outillage. • Identifiez un endroit en sécurité pouvant servir au besoin de refuge pour vos animaux. • Ecoutez régulièrement la radio et la télé, suivez les données sur Internet afin d’être bien informé. • Préparez un plan d’urgence familial.

PHASE DE PRE-ALERTE II 36 A 48 HEURES AVANT LE PASSAGE DU CYCLONE

• Soyez attentifs aux bulletins météorologiques et ignorez les rumeurs. • Regroupez tous vos papiers importants et vérifiez votre trousse d’urgence. • Placez vos animaux le plus près de chez vous de manière à ne pas devoir vous éloigner de votre maison au moment où l’interdiction de sortir sera en vigueur. • Sécurisez vos fenêtres pour être mieux protégé. • Assurez-vous qu’une fenêtre ou une porte de votre maison peut s’ouvrir du côté opposé à celui exposé aux vents afin de vous échapper en cas de danger. • Faites le plein d’essence si votre zone est menacée pour pouvoir constituer une réserve de carburant.

PHASE D’ALERTE I 15 A 24 HEURES AVANT LE PASSAGE DU CYCLONE

• Si votre logement est dans une zone à risque ou si vous habitez près d’une ravine, d’un courant d’eau ou d’une plage, prenez les dispositions pour vous rendre aux refuges prévus ou à un logement moins exposé aux inondations. • Placez vos animaux dans les abris préalablement identifiés. • Sécurisez tout ce qui peut être emporté par le vent et qui se trouve à l’extérieur de la maison: poubelle, outillage, affiches, lampes décoratives, ampoules, etc. • Descendez tout objet lourd haut placé : antennes, enseignes, les noix de coco suspendues au-dessus votre toit, pour éviter qu’ils tombent sur votre maison ou soient emportés par le vent. • Enlevez et emballez tous les objets légers dans la maison: tableaux, encadrements, horloges livres, matériel de bureau, bibelots, suspendus aux murs de votre maison ou sur des étagères pour éviter leur chute. • Placez des bandes adhésives sur les vitres des fenêtres et des portes ou placez les morceaux de tissus du côté intérieur de ces fenêtres et de ces portes pour vous protéger des éventuels bris de verre. • Evitez de vous rendre dans une région très éloignée de chez vous, surtout si vous n’êtes pas certain de revenir dans le délai des 15 à 20 heures. • Evitez de vous rendre en mer. Si vous y êtes déjà, regagnez rapidement la terre ferme. • Remontez les embarcations et amarrez-les bien solidement loin du rivage. • Si une femme dans la famille est sur le point d’accoucher, emmenez-la à l’hôpital le plus proche afin qu’elle puisse trouver les soins au besoin.

PHASE D’ALERTE II (5 A 10 HEURES AVANT LE PASSAGE) ET PENDANT LE PASSAGE DU CYCLONE

• Evitez de sortir de chez vous si votre maison est solide et située hors d’une zone inondable ou à l’abri de raz de marée. Dehors, vous risquez de grands dangers. • Si vous jugez que votre maison est sérieusement menacée, rejoignez rapidement le refuge le plus proche de chez vous. • Restez à l’intérieur d’une maison ou d’un édifice jusqu’à la fin du cyclone. • Si la maison venait à présenter des signes de cassure pendant le passage du cyclone, abritez-vous sous une table ou sous un linteau ou dans tout autre endroit de la maison qui serait plus sûr. • Ne vous placez pas derrière les portes et les fenêtres vitrées. Elles peuvent se briser sous l’effet des vents violents ou frappées par des projectiles. • Evitez de vous placer sur un balcon pour ne pas tomber. • Surveillez la chute d’objets, si votre toit est en tuile, pour éviter de vous blesser. • Restez vigilants, calmes et écoutez la radio afin d’être au courant de l’évolution du cyclone. • Débranchez le courant pour diminuer les risques d’incendies. • Evitez d’allumer des flammes nues (allumettes, bougies, lampes à kérosène…). Elles peuvent provoquer des incendies. Utilisez un briquet ou une lampe de poche de préférence. • Pendant le passage du cyclone, les vents peuvent s’arrêter brusquement. Ceci signifie que votre zone se trouve à ce moment dans ‘’l’œil du cyclone’’. Cette situation dure très peu de temps. Restez bien à l’abri car les vents reviennent dans la direction opposée.

APRES UN CYCLONE

• Vérifier l’état de la maison (si elle ne présente pas de risques) et consolidez-la. • Nettoyez avec de l’eau chlorée et réarrangez votre maison. Jetez les aliments et les médicaments qui ont été en contact avec l’eau. Jetez tous les matériaux contaminés ou irrécupérables. Vous diminuerez ainsi tout risque d’épidémie. • Ne buvez pas de l’eau non traitée. Ne mangez pas de la nourriture avariée. Cela représente un danger pour votre santé. • Ventilez abondamment les pièces afin d’abaisser le taux d’humidité. • Conservez votre matériel de sécurité. Les risques de blessure demeurent encore. • Gardez-vous de toucher aux câbles électriques endommagés. Vous éviterez ainsi une électrocution. • Portez toujours des chaussures quand vous vous déplacez, pour ne pas vous blesser. • Evitez de vous baigner sous la pluie ou dans des piscines afin d’éviter les décharges électriques provenant du tonnerre. • Cherchez des soins médicaux pour les victimes. Vous sauverez des vies. • Rapportez les dommages causés (avec photo, vidéo si possible) aux instances de protection civile. Vous aiderez ainsi les autorités à mieux répondre aux besoins de votre localité. • Continuez à écouter la radio pour vous maintenir informé. • Evitez de gaspiller de l’énergie. • Continuez à économiser de l’eau potable. L’eau peut continuer à manquer. • Vérifiez votre stock de nourriture pour empêcher qu’il se gâte. • Evitez d’aller dans les zones sinistrées, sauf si vous êtes qualifiés pour porter secours. Source :

Laisser un commentaire